Copenhague continue à coltiver des espaces verts

Kongens Have Copenhague
Elue Capitale Verte d'Europe pour 2014, la ville de Copenhague montre l'innovation aussi dans les hôtels "green", dans la culture du vélo, dans les produits biologiques et beaucoup d'autres approches.
Mercredi, Janvier 22, 2014

C'est une des villes les plus écologiques au monde – Copenhague, et continue à occuper la première place quand il s'agit d'environnement et de durabilité, en effet elle vient d'être nommée la Capitale Verte d'Europe pour 2014 par la Commission Européenne pour l'Environnement. L'année verte est inaugurée le 22 janvier avec la cérémonie à la Mairie et pendant toute l'année il y aura plein d'événements et rencontres pour souligner les solutions éco-durables de la capitale, qui peuvent être employées aussi ailleurs. Parmi les événements on signale le Festival de la récolte en août, quand les jardins communs de la ville, les producteurs alimentaires locaux, les propriétaires des jardins et les agriculteurs urbains invitent tous les résidents et les visiteurs à une grande fête de la récolte au cœur de Copenhague.
Au lien suivant le programme de l'année verte: http://www....

Récemment la ville a aussi reçu l'INDEX: Award 2013, le prix international du design le plus important, qu'elle a gagné grâce à un plan climatique proactif pour l'avenir, qui prévoit l'augmentation des solutions de design éco-durables. De plus, la capitale danoise est la favorite à devenir la première ville au monde neutre en carbone avant 2015, en ayant développé une façon de vivre et de penser éco-durable – des fleuves propres à la culture du vélo, des hôtels écologiques à la cuisine à "filière courte". Quand on visite Copenhague, donc, on peut être éco-touriste et vivre la ville dans le respect de l'environnement de plusieurs façons.

Ville verte, à commencer de la terre
Le Danemark a été toujours à l'avant-garde pour ce qui concerne la préservation de l'environnement, et en 1973 il a été le premier Pays au monde à implémenter une loi sur l'environnement. Depuis toujours l'environnement a joué un rôle important dans la planification de la ville. En effet, le Danemark vise à devenir le premier Pays au monde totalement indépendant du combustible fossile avant 2015. Copenhague est aussi la première ville de la Scandinavie qui a une politique pour l'environnement obligatoire – en faisant de la terre et des espaces verts un élément à tenir en compte dans la planification de nouveaux projets. Pour de différents aspects, concernants le développement urbain durable, Copenhague est un modèle pour beaucoup d'autres villes au monde.

La ville bleue et verte
Des eaux de baignade propres, des parcs et des réserves naturelles rendent les villes plus attrayantes et meilleures pout y vivre. Une ville verte est aussi plus résiliente aux changements climatiques. Aujourd'hui il est possible de s'immerger dans le port de Copenhague, 96% des habitants de la capitale danoise peut rejoindre à pied un grand espace vert ou bleu en moins de 15 minutes, et de nouveaux jardins urbains sont en train d'envahir la ville. Copenhague vient de lancer un grand projet de renouvèlement naturel, et sont en programme aussi d'autres plages de la ville.

La Culture du vélo
Un autre exemple de société verte et éco-durable comme celle de Copenhague est la soi-disant culture du vélo, accessible grâce aux nombreuses pistes cyclables de la ville. Avec plus de 160 kilomètres et 55% des habitants de Copenhague qui se déplace quotidiennement à vélo, le Danemark est très connu pour la culture du vélo. Copenhague a été la première ville au monde qui a été nommée la "ville officielle du vélo" par l'Union Internationale des Cyclistes et on compte jusqu'à 40,000 cyclistes par jour qui traversent le Pont de la Reine Louise. Les touristes aussi peuvent monter à vélo et découvrir la ville, et suivre les différents tours organisés, comme Bike Mike Tours, Cycling Copenhagen et les excursions avec le GPS Bike the City.

La célèbre cuisine à filière courte
Les projets pour l'environnement de la ville concernent aussi la scène gastronomique de la "filière courte", partout dans les capitales scandinaves. Avec plus de 60% du territoire au Danemark réservé à l'agriculture, les produits locaux représentent la deuxième nature des Danois, et un élément fondamental de la cuisine pour une vaste gamme de restaurants de la capitale, dont les étoilés Noma et Geranium, les pionniers du mouvement de la Nouvelle Cuisine Nordique, basée sur les ingrédients locaux et saisonniers. D'autres lieux gastronomiques comme par exemple BioM s'assurent que tout est soigné dans le respect de l'environnement, à partir des chaises en plastique recyclée à la peinture et les bougies écologiques, tandis que le stand à hot dog Døp sert des saucissons bio – un fast-food de qualité.

Hôtels certifiés
A Copenhague même les hôtels sont fortement orientés au "green" et plus de la moitié des hôtels en ville adopte un plan pour l'environnement qui concerne l'eau, le nettoyage, les déchets, la consommation d'énergie, la nourriture, la fumée le chauffage. En effet 63% des chambres d'hôtel à Copenhague sont certifiées du point de vue écologique. L'hôtel symbole de cette tendance de logements écologiques à Copenhague c'est le Crowne Plaza Copenhagen Towers, avec 25 étages luxueux et éco-durables. Pour prendre partie à la lutte contre le changement climatique, les hôtes de l'Hotel Kong Arthur ou de l'Ibsens Hotel peuvent contribuer en payant leur séjour avec un pourcentage de Co2, c'est-à-dire un permis de relâcher une tonne d'anhydride carbonique dans l'atmosphère. L'Hotel Guldsmeden est un groupe d'hôtels certifié Green globe qui garantit des efforts éco-durables dans tous les aspects des opérations quotidiennes et tous les hôtels Guldsmeden à Copenhague ont été primés avec l'étiquette officielle Ø, comme ils garantissent plus de 90% de nourriture bio. L'étiquette écologique est aussi un bon système qui montre que l'éco-durabilité est prise en compte sérieusement (tous les Scandic Hotels aussi sont éco-certifiés).

Capitale de conférences durables
La ville de Copenhague est connue comme ‘Capitale de conférences durables’, non seulement pour sa vaste gamme d'hôtels et lieux certifiés, mais aussi pour les tendances écologiques en général de la ville. Le plus grand centre de congrès, Bella Center, a récemment investi dans des mesures d'épargne énergétique et à l'extérieur il a une grande turbine à vent, qui rappelle l'importance de l'énergie éolienne en tant que source renouvelable d'énergie pour le Danemark. De plus, le centre congrès a des espaces verts protégés juste hors de l'entrée et il est certifié Green Key, une étiquette reconnue au niveau international qui est né eau Danemark et qui exige aux organisations touristiques des standards et des requises écologiques pour ce qui concerne la politique, l'éducation, la communication et le plans d'actions.

Vols verts
Il existe plusieurs façons éco-durables de manger, de boire, de dormir, de jouer, mais aussi de se déplacer: Scandinavian Airlines a fait des pas importants pour ce qui est du nettoyage et de l'efficace des aériens. La compagnie vise à diminuer les émissions de 20% avant 2020 et c'est une des premières compagnies aériennes qui a introduit une approche écologique, en réduisant la consommation de carburant après l'atterrissage. En plus de l'engage responsable de la réduction de l'impact sur l'environnement, SAS offre à ses passagers un calculateur de CO2 pour mesurer combien de CO2 a généré le vol, avec la possibilité de compenser les émissions. Pour rejoindre l'objectif des émissions zéro, SAS est en train de planifier d'autres mesures, y compris l'emploi des dernières technologies sur les aéronefs et les moteurs, et d'introduire des carburants alternatifs pour promouvoir un développement responsable et durable et réduire ainsi l'impact sur l'environnement.

Share this page