girl drinking coffee

Participez à la révolution gastronomique danoise !

Photo: Gian Cescon / Unsplash

La nouvelle philosophie gastronomique nordique consacre tous ses efforts à utiliser autant que possible des ingrédients kilomètre zéro, saisonniers et naturels. 

Et qu’y a-t-il de plus naturel que sortir en mer pour pêcher les harengs, apprendre des chefs comment créer les meilleures pâtisseries (avec notre beurre du Jutland) et déguster la bière dans la brasserie où elle a été produite ? Ces expériences culinaires uniques permettent de découvrir le goût authentique de la culture du bien manger scandinave et même d’acquérir des compétences à apporter à la maison.  

Première halte : la boulangerie

La boulangerie est une pierre angulaire de la culture culinaire danoise. Que vous choisissiez votre miche de pain de seigle préférée pour les sandwichs de midi ou les pâtisseries pour le petit déjeuner ou que vous achetiez un délicieux gâteau pour une occasion spéciale, il y a toujours une raison pour s’attarder auprès des boulangers. Alors que vous ne pouvez pas emporter la boulangerie chez vous, vous pouvez toujours acquérir le savoir-faire du boulanger pendant vos vacances. Copenhague accueille plusieurs laboratoires de boulangerie où vous pouvez apprendre comment faire la cuisine de A à Z.

Copenhagen Cooking Class propose un atelier d’une demi-journée où l’on peut apprendre à préparer du pain de seigle et du pain au levain, ainsi que des gâteaux. La Terrible French Pastry School, qui se trouve à Frederiksberg, Copenhague, offre aussi des cours de pâtisserie danoise avec une note française pour harmoniser les recettes (tous les cours sont tenus en anglais). Quelques anecdotes amusantes : en Angleterre, les pâtisseries s’appellent « gâteaux danois », alors qu’au Danemark on les appelle « viennoiseries ». Et il y a un type particulier de pain qui est appelé « franskbrød » au Danemark (à savoir, pain français) : c’est une miche de pain non tranchée qui se situe quelque part entre une baguette et un pain de mie.

Meyers est l’une des boulangeries les plus fréquentées de Copenhague organisant un grand nombre de formations spécialisées, y compris des cours spécialement conçus pour les enfants. Et si vous souhaitez rentrer chez vous en ayant acquis un savoir-faire traditionnel, Hahnemanns Køkken offre des cours de cuisine dévoilant les secrets du smørrebrød, le repas danois classique à base de sandwichs ouverts. La plupart des formations culinaires ont lieu à Copenhague, toutefois il y a des ateliers aussi dans d’autres villes. Social Foodies dispense des cours à Aarhus et dans plusieurs quartiers de Copenhague où il est possible d’apprendre le côté le plus danois des friandises danoises : Flødeboller. Il n’y a pas de traduction pour ces gâteaux sucrés et légers faits avec une gaufrette fine et une mousse légère enrobée de chocolat.

Et maintenant le poisson 

La culture culinaire danoise doit beaucoup à la mer qui entoure le pays. Sur nos îles on a une passion de longue date pour les harengs – une denrée incontournable pour les pays scandinaves – et bien sûr vous pouvez essayer de les pêcher vous-mêmes, et vous pouvez aussi les manger. Des sorties de pêche au hareng au départ de Copenhague sont organisées par Spar Lystfiskeri : vous aurez l’occasion de faire une excursion dans le Détroit de l’Øresund, tenter votre chance et pêcher les harengs, les morues, les maquereaux et les poissons plats pendant toute l’année. Et si vous voulez vraiment comprendre notre amour pour le hareng, visitez la petite ville de Hvide Sande au mois d’avril, quand le Festival bat son plein.

Cependant, les produits de la pêche danois ne se bornent pas au hareng. Les huitres danoises sont connues comme étant parmi les meilleures au monde et il y a plusieurs manières pour manger ces joyaux de la mer au-delà de les déguster servis sur un lit de glace dans un beau restaurant. La côte ouest du Jutland, baignée par la Mer des Wadden, est le lieu parfait pour participer à un safari où vous pouvez en cueillir autant que vous pouvez en transporter, pendant une promenade dans les vasières équipés de cuissardes (fournies). Le même endroit offre aussi une amusante quête de moules pendant laquelle vous pouvez cueillir aussi bien des moules que des plantes comestibles et les cuisiner sur un grand feu pour votre dîner.

Si vous préférez le poisson fumé, les installations de fumage de Southern Fyn sont un endroit intéressant à visiter : vous pouvez y goûter du maquereau qui vient d’être fumé et beaucoup plus, le tout parfaitement arrosé avec des schnaps locaux. Faaborg Røgeri n’est que l’une des installations que vous pouvez explorer.

Tours des produits alimentaires et cueillette 

L’un des principaux objectifs du Manifeste de la nouvelle cuisine nordique est d’utiliser des ingrédients et des produits typiques du climat, du territoire et de la mer de la région. Les meilleurs chefs de Noma sont connus pour la cueillette d’ingrédients locaux le long du littoral et dans les forêts du Danemark et vous pouvez faire la même chose. A Roskilde, un tourguidé dans la forêt qui longe le Fjord de Roskilde peut vous aider à découvrir des fleurs et des algues comestibles et à comprendre les secrets des bois.

Si vous avez assez de chance pour loger à Dragsholm Slot, un hôtel qui est situé à l’intérieur d’un château à environ une heure à l’est de Copenhague, vous pouvez également participer à des chasses aux herbes et aux champignons avec un garde forestier local. Rentrés en ville, il est encore possible de mener ce type d’activités.

Copenhagen Food Tours organise régulièrement des tours du Torvehallerne Market où vous pouvez vous balader dans le Jardin Botanique et déguster le miel des abeilles urbaines locales ; Foods of Copenhagen organise aussi un grand tour culinaire urbain qui permet de passer une demi-journée de promenade d’un restaurant à l’autre, en découvrant la scène gourmet à l’aide d’un guide.

Et finalement, on peut prendre un verre !

Le Danemark est célèbre pour sa nourriture et aussi pour ses boissons. Alors rejoignez les danois à la découverte de la production locale. Chez Timm Vladimirs Køkken à Aarhus et à Copenhague, vous pouvez suivre une demi-journée de formation sur le brassage (en choisissant parmi un grand éventail de cours) et apprendre ce qui rend la bière danoise si spéciale.

Vous pouvez également visiter les nombreuses micro-brasseries du pays (voir le lien ici) ou les toutes neuves distilleries de whisky (voir le lien ici) pour comprendre les secrets de la production. Sinon, une session de dégustation unique à Copenhague vous offre la chance d’essayer les schnaps nordiques (mais attention, c’est fort !) en vous amusant à un atelier artistique en même temps. Artnsips offre un côté art et un côté dégustation (avec la possibilité de socialiser gratuitement) et accueille pas mal d’événements à Copenhague.